Apprendre, partager, enseigner en Polynésie française

  Actualité Newsletter Livre d'or Contacts FAQ
 
 


 
  Accueil  

PE1 : Préparer le CRPE
 Français  
 
 
 
PE2 : Lumière sur le professeur stagiaire
 
 Stages

Suivez-nous
Facebook Flux RSS
 
 
 
 
  CRPE  Littérature de jeunesse Questions du jury

Page 1 - Page 2


Nous vous proposons des réponses possibles, mais il y a bien sûr diverses façons de répondre à ces questions.

 
Comment gérer la longueur de l’album ? Pensez-vous qu’on a le temps de tout lire en classe ? Sinon, que faites-vous ?
Lecture à haute voix du maître : La voix du maître découpe l'énoncé et le structure par une intonation adéquate qui facilite la compréhension et permet donc de gagner du temps.
 
Lecture relais : les enfants lisent chacun leur tour un passage à la maison et font un résumé pour la classe.
 
Combien de séances pour une séquence de cycle 3  sur une œuvre littéraire en étude suivie ?
Les programmes conseillent de ne pas trop s’attarder sur une œuvre. Je pense qu’en CM2, je lui consacrerai 3 semaines, ~15 séances. Au-delà, la mémoire et la patience s’épuisent
Littérature (dire, lire, écrire) : 4h30 à 5h30 par semaines (~15h pour 3semaines)
ORL française (grammaire, conjugaison, orthographe, vocabulaire) : 1h30 à 2h par semaines
 
Qu’est-ce-qui fait, selon vous, la qualité littéraire d’un texte ?
Selon Paul Faucher (père castor, pionnier de l'éducation nouvelle), ces textes doiventt apporter autre chose que le plaisir d’écouter et de lire et il faut les exploiter comme instruments de développement personnel. Ils ont un potentiel éducatif et pédagogique, éventuellement une résistance à la compréhension et l’interprétation et plusieurs niveaux de compréhension. Le niveau linguistique est adapté à l’âge des enfants, tout en leur permettant d’acquérir du vocabulaire.
 
Connaissez-vous un autre livre qui a été adapté au théâtre ?
Charlie et la chocolaterie de Roald Dahl (1964) par la troupe Courage  en 2008 (8 adultes, 5 adolescents et 4 enfants).
 
Quelles troupes ont joué la pièce de théâtre Les derniers géants ?
Morisse et compagnie (mis en scène par Christian Dente) : 1999, 2004, 2007.  Fabriqués en osier avec des masques africains, décors mobiles, marionnettes et bateau de différentes tailles pour alterner les gros plans et les plans plus éloignés, utilisation des ombres chinoises. Quatre artistes manipulent des marionnettes de 3m de haut. Pièce drôle et dramatique.
Le théâtre Détours (mis en scène par Catherine Perrocheau) : 2009, narration musicale, 2 musiciens, une comédienne
La Fabrique du vent (Didier Saint-Maxent) 2011, comédien conteur accompagné de lumière et son, a crée un dossier pédagogique pour travailler avec les écoles.
Mis en scène par Nino d’Introna : 2002, voix de Nino d’Introna, rythmé par 7 musiciens, images du livre projetées. Repris pour la 4ème fois en 2012, à Genève, au théâtre Amstramgram, avec pour acteur Dominique Catton (directeur du théâtre Amstramgram) qui donne seul l’émotion de l’histoire, avec des illustrations projetées.

Le travail sur l'horizon d'attente est-il important pour comprendre le livre ?
Pour des livres difficiles, comme Les derniers géants, cela peut permettre de préparer l'élève à ce qu'il va trouver et donc à aider une première compréhension. Ensuite cela peut entraîner les élèves à se poser ce type de questions en regardant pour la 1ere fois un livre. De ce fait, on va lui donner les outils pour pouvoir choisir de façon autonome un livre en magasin ou bibliothèque, en se servant d'indices précis. En effet, on peut lire dans certains articles que les jeunes ne lisaient pas beaucoup car ils n'arrivaient pas à choisir ou à trouver de livres intéressant en magasin (ou bibliothèque)...il faut donc leur montrer ce qu’ils peuvent tirer de la couverture, du résumé...
Que faut-il travailler en ORL si les élèves doivent écrire un dialogue ? 
Repérer les signes de ponctuation dans un dialogue et comprendre comment ils sont utilisés.
Remettre la ponctuation dans un texte ou elle a été retirée.
Transformer un récit au présent en récit au passé. Le dialogue reste au présent.
Pour éviter les « Lisa dit… » x10 Repérer les verbes inducteurs du dialogue. Compléter un texte lacunaire avec des verbes variés.
Travailler sur les substituts du nom et les compléments du nom pour varier les dénominations (la petite fille, la jeune enfant de 6 ans, la cadette de la famille X)
A l’issu de ces séances d’ORL, on peut réaliser une fiche sur le dialogue : comment s’organise la ponctuation, tableau avec des verbes inducteurs variés selon les émotions…
 
Les deux points introduisent les dialogues.
Les guillemets signalent quand commence un dialogue et quand le narrateur revient au récit.
Le tiret informe d’un changement de locuteur. (s’il n’y a pas de guillemet, on met un tiret à la 1ere prise de parole)
Entre un dialogue et une incise, on met une virgule à la place du point.
On ne met pas de majuscule en début d’incise, même si elle suit un point d’interrogation ou d’exclamation.
Paul dit à Jeanne : "Je crois que je vais gagner!
- Rien n'est moins certain, répondit la jeune fille.
- Pourquoi cherches-tu toujours à me décourager?" reprit le garçonnet.
Se rendant compte de sa bévue, Jeanne embrassa son frère et murmura : "je plaisantais".
 
Comment travailler les difficultés dans l’extrait lu, le niveau de langue soutenu ?
- Par exemple, en ORL on peut demander aux élèves de reformuler des phrases de langage soutenu par des phrases du langage courant.
« Une angoisse irrépressible m’étreignit la poitrine ; pas un mot, pas un cri ne parvenait à franchir mes lèvres paralysées, et mon corps amaigri tressaillait sous l’empire de la fièvre. »
J’avais si peur que je ne pouvais plus parler et je tremblais à cause de la fièvre.
- Travailler sur la morphologie : racines, préfixes, suffixes
« une angoisse irrépressible m’étreignit la poitrine »
Irrépressible : préfixe : ir-, répressif, suffixe : ible : qu’on ne peut contenir
- Questionnement : qui est  « il », confrontation entre élèves, un autre élève donne réponse, tâtonnements, erreurs, essayer comprendre sens avec contexte, connaissances élèves, si aucun élève trouve on peut faire chercher dans le dico dernier recours
Commissions « mots rares » utilisés peu fréquemment au quotidien, élèves chargés de chercher sens
Travail sur les substituts : géants qualifiés : piliers de pierre, quatre énormes têtes, colosses à voix de sirènes
- Dispositif différenciation
Donner moins à lire,  moins de questions, étayage du maître, donner lexique. Synthèse collective pour faire des résumés des différentes parties et garder trame principale dans son cahier.
 
Quel est l’intérêt de la socialisation des productions d’écrits en littérature ?
- Donner un sens aux productions d’écrits : on écrit pour les autres élèves, pour éveiller leur intérêt, se faire comprendre.
- Cela valorise les écrits, grâce aux feed-back des pairs et de l’enseignant
- Cela permet une prise de distance critique par rapport à son écrit à travers le regard porté sur lui par les autres. On apprend les uns des autres.
 
Pouvez-vous citer des prix que François Place a obtenus ?
Totem album du Salon du livre de la jeunesse de Montreuil
Grand Prix du livre de jeunesse de la Société des Gens de lettres
Cercle d’Or Livres Hebdo du meilleur album de jeunesse
Prix des Sorcières : distingue chaque année 1 œuvre, donné par l'ALSJ (Association des librairies spécialisées jeunesse)
Prix des critiques belges du meilleur album de jeunesse : Prix attribué à un album de langue française et décerné par des critiques littéraires. Les prix sont annoncés lors de la Foire du Livre de Bruxelles.
Prix Lire au collège : Le Prix de la revue Lire au collège du CRDP (centre régional de documentation pédagogique) de l’Académie de Grenoble récompense chaque année un ouvrage de littérature jeunesse dont les qualités littéraires permettent une lecture suivie en classe.
Prix de la ville de Pithiviers
Prix des Lecteurs en herbe de la ville de Bègles : Le prix Lecteurs en Herbe est décerné par les classes de CM2 de la ville de Bègles, chaque année.
Liste d’honneur IBBY-France
Hungry Mind Review, Etats-Unis
Prix Rattenfänger de la ville de Hameln, Allemagne
 
Quels sont les navigateurs connus ?
Temps découvertes et conquêtes commence 15ème siècle et se poursuit jusqu’au 19ème siècle.
Samuel Wallis (1757) : navigateur britannique, a découvert Tahiti et d’autres îles et atolls du pacifique sud, a contribué a l’écriture de dictionnaire tahitien, 18e
Louis Antoine de Bougainville (1768) : premier français à faire le tour du monde pendant 3ans, contribue par ses écrits au mythe du paradis polynésien. Voyage autour du monde par la frégate la Boudeuse et la flûte l’étoile 18e
James Cook (1769) : explorateur et cartographe britannique, 3 voyages dans le pacifique. 1er européen à débarquer en Australie, en Nouvelle-Calédonie, à Hawaï.  18e
 
Christophe Colomb : 1492, traverse l’atlantique et découvre l’Amérique, 4 voyages, croit marcher sur les traces de Marco Polo et cherche une nouvelle voie vers les Indes car il sous-estime la circonférence de la terre, 15e
En 1493-1494 où il découvre les Petites Antilles en 1498, puis le Vénézuela et Saint-Domingue en 1498, et au dernier voyage, il longe l'isthme du continent américain en 1502-1504.
Marco Polo 1275, marchand italien atteint la chine en parcourant la route de la soie (route entre l’europe et l’asie), 13e
Fernand de Magellan  (expédition : 1519-1522): son tour du monde a démontré la rotondité de la terre, 16e
Vasco de Gama 1498 : ouvre une voie maritime vers les Indes en contournant l’Afrique
David Livingstone (1813-1873) : médecin, missionnaire, explorateur, contribue au développement de l’empire commercial britannique, la lutte contre la traite esclavagiste et à l’évangélisation du sud du continent africain. Il participe à l’exploration et à la cartographie de l’intérieur du continent africain. Héros britannique : perspective missionnaire : faire bénéficier les africains de la culture britannique, 19e
Conquistadores :
Hernan Cortès : Astèque
Francisco Pizzaro : Inca
Emcomender : amérindiens réduits en esclavage.
Traité de Tordesillas : partage espagnol portugais de l’Amérique du sud
Traite des noirs, commerce triangulaire
 
Titouan Lamazou :
Tour du monde, carnet de voyage, portrait femmes du monde
Navigateur dès ses 17ans, artiste, écrivain français contemporain (né en 1955, comme maman !)
Carnet de voyage Egypte, cuba, Grèce, Japon, Haïti, mali, Colombie, Russie, Indonésie
Carnet de voyage n°1 en 1998 et n°2 en 2000
Femmes du monde en 2010
 
Que pouvez-vous dire à propos des écrits de Bougainville ?
Voyages autour du monde par la Frégate la Boudeuse et la flûte l’étoile
Décrit les rencontres de Bougainville avec les hommes, la faune et la flore de territoires explorés. Par exemple chapitre X parle de Tahiti. Il décrit l’île, les plantes, les animaux, le temps, les hommes dont il décrit la beauté etc. Il contribue par ses écrits au mythe du paradis polynésien
Aoturu, tahitien emmené à Paris
Il décrit 2 races de tahitiens : beaux, grands // moches, cheveux crépus : racisme
Ramène maladies, alcool, tabac : conséquences néfastes, responsabilité de l’homme par rapport aux autres hommes et par rapport à la planète (rats aussi emmenés et détruisent biodiversité, idem Miconia, Euglandines)
Homme poussé par intérêts scientifiques et économiques
 
Vous proposez un débat interprétatif : de quoi s’agit-il ?
Principe socio-constructiviste : Chacun présente son interprétation et l’argumente en s’appuyant sur le texte. Plusieurs peuvent coexister. Le maitre modère et tranche pour écarter ou conserver des interprétations.

Pouvez vous citez un auteur-illustrateur de littérature de jeunesse ?
Claude Ponti (Okilélé ; l’album d’Adèle)
Hergé (Tintin)
Tomi Ungerer (Otto, l’ours en peluche)
Rascal (Ogre noir, en 2000 trop loin, Ami-Ami)
François Place (Les derniers géants)

Pouvez-vous donner des exemples de contes revisités ?
Les trois cochons de David Wiesner (sortent de leur livre, en visitent d’autres)
Les trois loups de Alex Cousseau (voyagent sur bateau, voient bateau avec méchants cochons)
Grand loup et petit loup de Nadine Brun-Cosme (histoire d’amis)
Le petit buveur d’encre rouge (boit encre et voyage dans livre) de Eric Sanvoisin

Qu’est-ce-que l’OuLiPo ?
L’Ouvroir (œuvre, ancien verbe de œuvrer) de littérature potentielle, créé par Raymond Queneau, est une littérature sous contrainte. Raymond Queneau a écrit un livre qui s'appelle "exercices de style", dans ce livre, il écrit 99 fois la même histoire de manière différente. Sa contrainte était de raconter toujours la même histoire de façon différente.

Quelle différence faites-vous entre merveilleux et fantastique ?
Merveilleux : le surnaturel va de soi et passe inaperçu
Fantastique : l’histoire est ancrée dans la réalité ; héros et lecteur hésitent face à l’évènement surnaturel

Qu’est-ce-que l’ironie ? Qu’est ce qu’une parodie ?
Ironie : Décalage incongru (inattendu) entre le discours et la réalité
Parodie : Inversion, exagération des caractéristiques du sujet

A quoi sert la littérature de jeunesse à l’école ?
Développer une culture littéraire commune grâce à la liste de référence des œuvres de littérature de jeunesse. Découvrir les différents genres littéraires, auteurs pour avoir un regard critique, aborder de nombreux thèmes plus ou moins familiers.

Quelle différence faites-vous entre l’enseignement de la littérature de jeunesse à l’école et au collège ?
Primaire : établissement de la culture littéraire
Collège : travail d'approfondissement du fond et de la forme

Faites-vous une différence entre littérature et littérature de jeunesse ?
Littérature de jeunesse : Le niveau linguistique est adapté à l’âge des enfants ; les situations et personnages assez proches d’eux pour qu’ils s’y identifient ; répond à leurs interrogations sur le monde. Mais les caractéristiques profondes (énonciation, structures narratives...) restent les mêmes.

Comment développer la culture littéraire des élèves au quotidien ?
En leur proposant un choix varié susceptible de répondre à la sensibilité de chacun. Chaque enfant doit avoir l’occasion de passer du temps dans la bibliothèque de la classe de façon autonome.

Est-ce-que la culture littéraire est propre au cycle 3 ? Que disent les programmes à ce sujet ?
Dès le cycle 1, les livres présentés établissent la culture littéraire de l’enfant par un « éveil culturel ». Les programmes précisent qu'au cycle des approfondissements, on affine simplement les critères d'identification, de distinction des textes et qu'on aborde la notion de genre.

Pourquoi avoir une BCD (bibliothèque centre documentaire) dans une école ?
Pour donner envie de lire, offrir des choix de lectures aux enfants, les rendant plus autonomes dans la constitution de leur culture littéraire.

Quelles particularités voyez-vous à l’enseignement de la littérature de jeunesse à l’école maternelle ?
Le niveau linguistique est adapté à l’âge des enfants. L’image y prend une place capitale, de même que les murs de la classe, sont eux aussi remplis d’images. Pour donner sens aux livres, l’élève n’ayant pas une parfaite maitrise de l’écrit, s’appui sur ce qu’appelle Michel Martin : le « bain iconique », centré sur l’oral.

Définissez la nature et le rôle d’une mise en réseau.
Mise en réseau : Eclairer un ouvrage en en consultant d’autres, afin de lui donner du sens et de la profondeur. La représentation de l’œuvre est enrichie par son contexte par exemple.
Mise en constellation : Groupe de livres étudiés en fonction d’une perspective problématique, qui entrent en résonnance. Ex : univers auteur, personnage archétype, lieu, structure narrative..
Mise en écho : Lecture de l’œuvre appelle ses parodies et autres contes du même auteur.
Parcours de lecture : Tous livres rencontrés. Met en sens les univers de lecture dans les disciplines et la vie, liant textes, art et expression.
Pas besoin de connaitre ces distinctions assez techniques.

Vous avez évoqué la lecture à voix haute : à quelles compétences cela fait-il appel ?
Maîtrise de la prosodie : Rythme, intonation, volume, débit, nécessite que le passage lu soit compris, c'est donc un moyen d'évaluer la compréhension.

Quel est l’intérêt d’une lecture-puzzle ?
Texte découpé en plusieurs parties que l'on mélange et l'élève doit retrouver le texte original en remettant les morceaux dans l'ordre
Travail sur les connecteurs, la progression de l'information, pour que le texte devienne cohérent...

Quel nombre d’exemplaire d’une œuvre faut-il, selon vous, pour pouvoir étudier une œuvre de littérature de jeunesse en classe ?
Ça dépend, 1 possible si lecture par le maître, 1 pour 2 ou 1 chacun si relecture à la maison

Que peut faire l’enseignant s’il ne dispose que d’un seul exemplaire ?
Réécrire, photocopier l’œuvre, le présenter progressivement.

Comment travailler l’intertexte avec les élèves, selon vous ? en partant du texte source ou en y arrivant ?
Partir du texte source pour aller vers les œuvres qui en découlent. Il est possible que les enfants connaissent des œuvres revisités avant la source, cela ne les empêche pas de découvrir le lien intertexte. (ex : contes Disney plus connus que les sources)

Comment enseigner le théâtre au cycle 2 ?
Par le biais de marionnettes, d’exercices d’échauffements (2 par 2, exos de miroir ; faire un bruit et un geste, chacun passe sur scène et en ajoute 1) et de travail de la prosodie de la voix (jeux de langues, Virelangues), avec un intervenant, après visionnage de vidéos. Imaginer la scène à partir d’informations, identifier dialogues et persos, changer intonation en CE1 pour voir effets différents

Comment travailler la compréhension d’un album en maternelle ?
Lire à voix haute, poser question simples, travail par atelier pour reconstituer histoire en retrouvant par ex les personnages ou cours des évènements avec le support de l’image.
Compétence fin de cycle 1 : reformuler dans ses propres mots la trame narrative de l'histoire.

Comment traiter la difficulté de la langue du XVIIe en classe ?
Etudier le contexte historique, définir le lexique qui peut poser problème

Pour vous, qu’est-ce-que la littérature ?
Ensemble d’œuvres faisant preuve de qualité littéraire, esthétique, dont l’on peut tirer un savoir.

Peut-on aborder tous les thèmes avec les élèves ? Le thème abordé est difficile, certains parents pourraient vous le reprocher : que répondriez-vous ?
De nombreux thèmes peuvent être abordés. La littérature de jeunesse est justement une façon subtile d’aborder des thèmes difficiles. Le maître est là pour accompagner les élèves. A la vie, à la… Marie-Sabine Roger, Otto, l’ours en peluche de Tomi ungerer, En 2000 trop loin de Rascal
Petit doux n’a pas peur de Marie Wabbes (viol)
Le baiser de la lune : dessin animé sur l’homosexualité qui fait polémique, après avoir été diffusé dans les collèges et école primaire. Cela parle de deux poissons mâles qui tombent amoureux. Le Ministre de l’éducation Luc Chatel l’a interdit au primaire, car traiter un tel sujet lui semble prématuré. Il y a déjà tant de sujets à traiter à l’école primaire.

Que traduit la présence de textes étrangers sur cette liste ?
Une ouverture sur les différents pays et cultures, une culture littéraire universelle ; cela permet de voir les ressemblances et les différences. Cela répond à l’objectif de la charte de l’éducation « Ecole ouverte »

Citez 10 écrivains pour la jeunesse française et que l’on peut rencontrer dans un Salon du livre - contemporains ?
Rascal= Pascal Nottet (Ogre noir, en 2000 trop loin, Ami-Ami)
François Place (Les derniers géants)
Claude Ponti (Okilélé ; l’album d’Adèle)
Pef (La belle lisse poire du Prince de Motordu)
Yvan Pommaux (La marque bleue, Lilas)
Eric Savoisin (Le petit buveur d’encre)
Bernard Friot (Histoires pressées)
Patrick Chastel (Itata’e)

Savez-vous ce qu’est la Charte des auteurs et illustrateurs pour la jeunesse ?
Association née en 1975, pour reconnaitre et défendre les spécificités de la littérature de jeunesse et de ses auteurs.

Citez des auteurs-illustrateurs étrangers traduits en français.
Hans Christian Andersen (danois)
Les frères Grimm (allemand)
Quel éditeur a fêté ses 10 ans d’existence en 2006 ?
Gallimard jeunesse

6) Quand a lieu la manifestation « le printemps des poètes » et quel est son thème cette année ?
Mars 2011, thème : d’infinis paysages
Mars 2012, thème : enfances

Citez des poètes du XXe siècle et des titres de recueils
Jacques Prévert (20e, Le cancre : dénonce rejet différence)
Raymond Queneau (20e, Zazie dans le métro, L’écolier ; envie d’écrire des enfants avec sujets intéressants, voyages)
Arthur Rimbaud (19e, Le dormeur du val)

Pourquoi est-il communément admis que le conte permet à l’enfant de se construire ?
Permet de vaincre ses peurs, répond à son inconscient, cf La psychanalyse des contes de fées de Bruno Bettelheim

Qu’est ce qu’on entend par "œuvre classique" dans les programmes ?
Une œuvre réalisée à l'époque du classicisme, (2ème moitié du 17ème siècle)
Une oeuvre unanimement reconnue comme majeure, représentative d'une époque, que l'on considère comme un exemple dans son domaine. Sa connaissance fait partie de la culture littéraire commune.

Pouvez-vous utiliser le livre que vous avez choisi de présenter à un cycle différent ?
Autrement dit, pensez vous que l’on peut avoir une compréhension différente d’un livre selon l’âge ?

On relit les œuvres de notre enfance avec un autre regard, on trouve de nouvelles interprétations.
Ainsi, des élèves de Cycle 3 pourront avoir une interprétation différente d’une œuvre qu’on leur aurait lu en maternelle ou cycle 2

Avec quels partenaires de l’école pouvez-vous travailler ?
Bibliothèque, médiathèque de la commune, intervenants

Comment donner le goût de lire aux élèves ?
BCD (Bibliothèque Centre Documentaire) , lecture offerte
 
Comment savoir si élève a aimé ?
Demander ce qu’il en pense (échange oral ou questionnaire à partir CE1) en justifiant son point de vue (parfois s’il n’aime pas c’est parce qu’il n’a pas compris. Goût pour livre lié à l’écho fait dans la vie de l’enfant et lectures passées. Une oeuvre ne peut pas plaire à tous.
 
Un élève ne lit pas et ne veut pas lire à la maison ... Que faites-vous? Quels liens entre lecture privée et lecture scolaire ?
Selon Daniel Pennac : le verbe lire est comme le verbe aimer, il ne se conjugue pas à l'impératif ...
L'école doit développer le plaisir de lire en favorisant la rencontre avec le livre dans des lieux différents (BCD, bibliothèque municipale, salon du livre...) et en proposant des livres divers.
Clubs de lecture : des élèves conseillent des livres qu'ils ont lu. L'avis d'un pair peut être plus convaincant que celui d'un adulte.
Une Rencontre avec un auteur, un illustrateur est motivant pour les élèves.
Un défi lecture est un projet qui encourage la lecture.
Le maître est un modèle, il doit donc montrer l'importance de la lecture.
Lecture offerte : l'enseignant lit un texte à haute voix à ses élèves. Sans travail par la suite ! C’est un cadeau !

Définissez un texte résistant.
Les textes résistants sont réticents et/ou proliférants, selon Catherine Tauveron.
Réticence comme source de problèmes de compréhension, exploitent techniques d’écriture littéraire induisent une compréhension erronée (leurre, indices ambiguës) ou une compréhension non immédiate (point de vue inattendu, perturbation de l’ordre chronologie, intrication de plusieurs récits etc.), empêchent compréhension immédiate (adaptation d’un point de vue inattendu pour reconstruction du monde ; enchâssement de récits ; pratique d’intertextualité ; usage de stéréotypes (monsieur avare), éloignement de canons du genre ; difficulté d’identifier nature du monde représenté, etc.)
Prolifération comme source de problèmes d’interprétation (au-delà du texte, morale). Exemple Petit Lapin rouge de Rascal « Eh bien, mangeons mon lapin... j’ai une faim de loup ! » interprétation : hyperbole de la fin, langage ironique…)


Page 1 - Page 2
 
 






Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement