Chargement... Merci de patienter quelques secondes...
Apprendre, partager, enseigner en Polynésie française

  Actualité Newsletter Livre d'or Contacts FAQ
 
 


 
  Accueil  

PE1 : Préparer le CRPE
 Français  
 
 
 
PE2 : Lumière sur le professeur stagiaire
 
 Stages

Suivez-nous
Facebook Flux RSS
 
 
  CRPE Français Grammaire



   
-
Sommaire :

I Types de phrases
- Déclarative / assertive
- Injonctive
- Interrogative
- Exclamative

II Formes de phrases
- Affirmative
- Négative
- Passive
- Active
- Emphatique
- Neutre

III Natures / Classes - Articles définis
- Articles indéfinis
- Articles partitifs
- Articles définis contractés
- Déterminants possessifs / adjectifs possessifs
- Déterminants indéfinis / adjectifs indéfinis
- Déterminants démonstratifs / adjectifs démonstratifs
- Déterminants interrogatifs / adjectifs interrogatifs
- Déterminants exclamatifs / adjectifs exclamatifs
- Déterminants relatifs / adjectifs relatifs
- Adjectifs numéraux cardinaux
- Adjectifs numéraux ordinaux - Pronoms personnels
- Pronoms personnels réfléchis
- Pronoms personnels non réfléchis
- Pronoms réciproques
- Adverbe de manière, de lieu, de temps
- Adverbe de quantité et de négation
- Adverbe d’opinion et modalisateur
- Adverbe de liaison ou de coordination
- Locutions prépositives
- Conjonctions de coordination
- Conjonctions de subordination
- Adjectifs qualifiants
- Adjectifs classifiants
   
- Auxiliaires
- Verbes d'état / copules
- Verbes modaux
- Verbes impersonnels
- Verbes transitifs
- Verbes pronominaux
- Proposition indépendante
- Proposition principale
- Proposition coordonnée
- Proposition subordonnée
- Proposition infinitive
- Proposition participiale / proposition participe
 
- Complément d'objet direct
- Complément d'objet indirect
- Complément d'objet second
- Complément circonstanciel de lieu
- Complément circonstanciel de temps
- Complément circonstanciel de cause
- Complément circonstanciel de but
- Complément circonstanciel de manière
- Complément circonstanciel de moyen
- Complément circonstanciel d'accompagnement
- Complément circonstanciel de concession
- Complément circonstanciel de condition
- Complément circonstanciel de poids
- Complément circonstanciel de prix
- Complément d'adjectif essentiel
- Complément d'adjectif non essentiel
- Adjectif épithète
- Adjectif attribut
- Adjectif apposé / épithète détaché
- Attribut du sujet
- Attribut du complément d'objet
 
   


Types de phrases


  Phrase déclarative ou assertive : Elle relate un fait et se termine par un point.

  Phrase injonctive : Elle comprend un impératif qui implique le destinataire dans une action.

  Phrase interrogative : Elle sert à pose une question et se termine par un point d'interrogation.

  Phrase exclamative : Elle se termine par un point d'exclamation.


Formes de phrases


  Phrase affirmative : Le verbe conjugué ne peut être modifié que par un adverbe précisant son sens.
Exemple : La terre tourne autour du soleil.

  Phrase négative : Le sens du verbe est contredit par l’adverbe qui l’accompagne.
Exemple : Le soleil ne tourne pas autour de la terre.

  Phrase passive : Ce n’est pas le sujet de la phrase, mais le complément d’agent qui effectue l’action.  Exemple : La souris est mangée par le chat.    

Phrase active : Ici le complément d’agent de la forme passive devient sujet. 
Exemple : Le chat mange la souris.     

Phrase emphatique : Rajout d’un pronom pour insister sur l’énonciateur. 
Exemple : Moi, j’aime le chocolat.    

Phrase neutre : Phrase simple qui s’oppose à la forme emphatique. 
Exemple : J’aime le chocolat.


Natures / Classes

Nature / classe : identité d’un mot.

Les mots grammaticaux

Les déterminants
Le déterminant introduit, détermine le nom et apporte plus ou moins de précision sur l'identité ou la quantité du nom qu'il définit. Il s'accorde en genre et en nombre avec le nom et fait partie du groupe nominal.

  Articles :
1. Articles définis : Désignent un nom connu avec précision. Le, la, les, l'
 
2. Articles indéfinis : Désignent un nom inconnu avec imprécision. Un, une, des, tout, mille (des : peut-être remplacé par un singulier), suivi d’un nom
 
3. Articles partitifs : Du, de la, des. Désignent une partie d’un tout. Réalité indénombrable (du lait) ou notion abstraite (du courage) du peut-être remplacé par "un peu de"
Exemple : Achetez du sel
 
4. Articles définis contractés : Des, Du, au, aux (des : ne peut pas être au singulier ni du remplacé par « un peu de »)
Exemple : Je vais au stade (contraction de "à le")

  Adjectifs non qualificatifs / déterminatifs :

1. Déterminants possessifs / adjectifs possessifs : Marquent la possession.  Mon, tes, ses, notre, leur

2. Déterminants indéfinis / adjectifs indéfinis : Employés devant un nom. Déterminent la quantité de façon imprécise. Aucun, nul, certains, chaque, quelques, tout.
Exemple : Tout élève est important.

3. Déterminants démonstratifs / adjectifs démonstratifs : Déterminent le nom en le "désignant". ce, cet, cette, ces

4. Déterminants interrogatifs / adjectifs interrogatifs : Déterminent le nom sous forme de question. Se place devant un nom. Quel, quelle, quels

5. Déterminants exclamatifs / adjectifs exclamatifs : Déterminent le nom sous forme d'exclamation. Quel, quelle, quels

6. Déterminants relatifs / adjectifs relatifs : Employés dans l'expression "auquel cas" et la langue littéraire et juridique. Font référence à un nom déjà cité. Lequel, lesquels, laquelle, auxquels.
Exemple : Nous vous accordons un délai, lequel délai ne pourra être prolongé davantage.

7. Adjectifs numéraux cardinaux : Déterminent la quantité du nom. Les trois élèves.

8. Adjectifs numéraux ordinaux : Déterminent l'ordre, le rang du nom. Le troisième élève.

Le groupe déterminant : Les déterminants indéfinis, numéraux cardinaux, interrogatifs et exclamatifs peuvent se combiner avec d'autres déterminants. Cette combinaison forme un groupe déterminant.
Exemple : tous les cinq jours

Les déterminants définis : articles définis, déterminants démonstratifs, possessifs et exclamatifs

Les déterminants indéfinis : articles indéfinis, déterminants indéfinis, articles partitifs, déterminants numéraux

Emploi des déterminants
Déictique : référent accessible à partir de la situation d'énonciation.
Exemple : Regarde cette fille !

Anaphorique : référent déjà évoqué dans l'énoncé.
Exemple : Un élève travaille, le petit garçon est concentré.

Spécifique : la référence concerne des individus particuliers
Exemple : Le garçon a pleuré.

Générique : la référence établie concerne l'ensemble d'une classe d'individus.
Exemple : Le dauphin est un mammifère.



Les pronoms
Le pronom substitut / représentant : il remplace un nom, adjectif, pronom, infinitif ou une proposition et prend les mêmes fonctions. Il représente une notion désignée dans le contexte.

Pronom anaphorique : L'élément remplacé est déjà cité. Le pronom sert de reprise.
Exemple : L'élève a fini ses devoirs. Il va jouer dehors.

Pronom cataphorique : L'élément remplacé n'est pas encore évoqué. Le pronom l'annonce.
Exemple : Il est épuisé, l'homme s'agenouille.

Le pronom nominal : il ne remplace aucune notion. Il désigne directement l'élément.
Exemple : je, tu, personne, chacun, qui va à la chasse perd sa place


  Pronoms personnels : je, tu, moi, le, la, les, l’, en, y, soi, on , l'on

1. Pronoms de conjugaison : Je, tu, il, on, l’on, nous, vous ils

2. Pronoms personnels réfléchis : Me, te, se, s'. Exemple : Elle se lave. "Elle" est un antécédent de "se".
A ne pas confondre avec "Tu me coiffes" où "tu" n’est pas un antécédent de "me". Construit à partir de :
Verbes pronominaux réfléchis. Il s’appelle.
Verbes pronominaux de sens passif. La bataille se donne.
 
3. Pronoms réciproques : Se. L’un et l’autre. Exemple : Ils s'aiment.
Pronom personnel réfléchi : Ils s'aiment =  Ils = A et B, A aime A et B aime B.
Pronom personnel réciproque : Ils s'aiment =  Ils = A et B, A aime B et B aime A.

4. Pronoms personnels adverbiaux : en, y. Invariables
 
Forme conjointe : On y va
Forme disjointe : Séparé par une préposition. Je pense à toi

  Pronoms démonstratifs : Désignent, en tant que déictiques. Formes simples : ce. Formes composées : Ceci, cela, ça, celui-ci, ceux-là

  Pronoms possessifs : Le mien, tien, mienne, tienne, sien, sienne, nôtre, vôtre, leur

  Pronoms interrogatifs : Formes simples : qu’, qui, que, quoi. Formes composées : lequel, laquelle, auquel, duquel. Se situe dans des Interrogation directe et indirecte. Le pronom interrogatif n’a pas d’antécédent (nom à remplacer)
Exemple : qu’apprend t’il ? Il ne sait laquelle choisir.

  Pronoms relatifs : Qui, que, quoi, dont, où, lequel, auquel, duquel. Phrase affirmative + exclamative. Il relie deux propositions et remplace dans la proposition relative un nom de la principale appelé son antécédent.
Exemple : les leçons que j’enseigne…  « que » situé après un nom, tandis que la conjonction de subordination « que » suit généralement un verbe.

  Pronoms indéfinis : Tout m’intéresse. Il peut marquer la quantité nulle aucun, rien, nul, pas un une chose isolée un, quelque chose, la pluralité plusieurs, certains, quelques la totalité tout, tous, l'identité ou la différence les mêmes, les autres, autrui.



Les adverbes
La principale caractéristique de l’adverbe est qu’il est invariable.
Il modifie le sens d’autres mots : adjectif, verbe, adverbe, phrase, nom. Ainsi, s'il est supprimé, la phrase reste correcte. L’adverbe peut parfois être isolé. Exemple : Quand y es tu allé? Hier. Doucement !

L’adverbe peut modifier :
 - Verbe : Il écrit lentement.

 - Adjectif : Ils ont de très jolis cahiers. La classe toute entière.

 - Autre adverbe : Ils seront bien mieux ainsi.

 - Une phrase / Proposition : Décidément, vous n’avez pas de chance.

 - Un nom : Une femme bien.

Les catégories d’adverbes :
  Adverbe de manière, de lieu, de temps

  Adverbe de quantité et de négation

  Adverbe d’opinion et modalisateur

  Adverbe de liaison ou de coordination

Le plus souvent ces adverbes jouent le rôle de groupes prépositionnels dont la fonction est complément de manière, de lieu, de temps.
 

Adverbe Groupe prépositionnel
Il conduit sa voiture prudemment Il conduit sa voiture de manière prudente (Complément circonstantiel de manière)
Paul habite ici Paul habite dans cette maison (Complément circonstantiel de lieu)
Oscar viendra demain Oscar viendra dans quelques heures (Complément circonstantiel de temps)

  Adverbe de manière : Les adverbes de manière sont proches morphologiquement des adjectifs qualificatifs et des noms appartenant à la même famille qu’eux.

Adjectif Adverbe Nom commun
Ardent Ardemment Ardeur

Cas d’homonymie : Il se tient droit.

Adjectif Adverbe Nom commun
Droit Droit Droiture

  Adverbe de lieu : ici, là

  Adverbe de temps : demain, aujourd'hui, maintenant

  Adverbes de quantité : Beaucoup, très, peu, autant, moins, plus

  Adverbe de négation : deux éléments : Ne + pas, plus, jamais

  Adverbe dopinion : Oui, non

  Adverbe modalisateur : Probablement, certainement, peut-être.
Il engage celui qui parle. Il peut porter sur l’énoncé lui-même ou sur l’énonciation.
Enoncé : Je vous assure, ils travaillent sérieusement.
Enonciation : Sérieusement, je vous assure qu’ils travaillent.

Les adverbe d’opinion et modalisateur peuvent constituer une phrase entière.

  Adverbe de liaison ou de coordination : Puis, ensuite, ainsi, en effet, aussi

L’adverbe n’est pas suivi d’un complément, à la différence de la préposition.

Adverbe Préposition
Passe devant Passe devant moi



Les prépositions
Mot invariable liant deux groupes de mots. Une phrase commençant par une préposition est qualifié de groupe prépositionnel.

Contrairement à l’adverbe, la préposition ne s'emploie pas seule, elle est associée à un complément.
 

Adverbe Préposition
Il est derrière Il est derrière la maison

Locution prépositive / prépositions composées : au travers de, au bout de, tandis que
Phrase mnémotechnique : « Adam part pour Enver avec deux cents sous : à, dans, par, pour, en, vers, avec, de, sans, sous, chez, contre, malgré, jusque, sauf, pendant, avant, après, concernant, parmi, selon, suivant, voici etc. Fonction : introduit un groupe prépositionnel



Les conjonctions
  Conjonctions de coordination : Servent à relier deux entités. Mais ou et donc or ni car

  Conjonctions de subordination : Servent à relier des entités considérées comme non équivalentes.

1. Conjonction de subordination simple
Comme, lorsque, puisque, quand, si, qui

2. Conjonction de subordination composée / locutions conjonctives :
Afin que, parce que, au fur et à mesure que
Exemple : il apprend que…  « que » situé après un verbe


Les mots lexicaux


Les noms
Centre du groupe nominal, le nom peut-être précédé d’un déterminant. Exemple : un élève



Les adjectifs
Les adjectifs s’accordent, contrairement aux adverbes.

  Adjectifs qualifiants :
Les adjectifs qualifiants déterminent un nom connu (grand, merveilleux, belle, intelligente,…) en lui attribuant des qualités.

1. Adjectifs verbaux/ Participe adjectivé :
Participe passé : L’arbre est gravé.
Participe présent : Il travaille seul, ne communiquant avec personne.

2. Adjectifs épicènes : Les adjectifs dont la marque du genre n'est pas visible sont appelés épicènes. Ils se terminent par un -e :
- Habile, facile... un(e) homme / femme habile.

  Adjectifs classifiants :
Les adjectifs classifiants permettent de catégoriser, classer les référents inconnus dans un ensemble.
Exemple : Le règne animal.

Pour les adjectifs non qualificatifs / adjectifs déterminatifs, voir les déterminants.



Les verbes
Le verbe est le constituant essentiel du groupe verbal. C'est le mot qui connaît la plus grande variabilité.
Six modes : Indicatif, subjonctif, infinitif, gérondif, impératif, conditionnel, dont huit temps à l'indicatif.
Six personnes : Je, tu, il, nous, vous, ils
Trois voix : Active, passive, pronominale

  Auxiliaires : Être, avoir

  Verbes attributifs / copules : Le verbe attributif établit un couple entre le verbe et le complément qui peut introduire un état ou un processus. Evitez de parler de verbe d'état, sous catégorie des verbes copules : Etre, paraître, sembler, demeurer, rester.

  Verbes modaux : Le verbe modal est suivi d’un infinitif et exprime la possibilité ou nécessité : pouvoir, devoir.

  Verbes impersonnels : Le verbe impersonnel ne s'emploie qu'à la 3e personne du singulier : Il pleut.

  Verbes transitifs : Le verbe transitif peut être accompagné d'un complément d'objet. Le verbe peut être transitif direct (introduit un COD) ou transitif indirect (introduit un COI). Le verbe établit une relation entre le sujet et le complément d'objet : Il arbore une médaille.

  Verbes intransitifs : Le sens du verbe intransitif ne requiert pas de complément d'objet : Les enfants voyagent. Verbes toujours intransitifs : aller, arriver, courir, venir, pleurer, nager, voyager

  Verbes pronominaux : le pronom complément est la même personne que le pronom sujet. Exemple : s'appeler,  je m’appelle Lisa (et non il m’appelle au téléphone).


Les propositions

Ensemble de mots construits autour d’un verbe généralement conjugué.

  Proposition indépendante : elle ne dépend d’aucune autre proposition et aucune autre ne dépend d’elle.
Exemple : Carole propose des bonbons à Benoît.
            Proposition indépendante incise : coupe la phrase dans laquelle elle est incluse (entre virgules ou tirets ou parenthèses) Exemple : Il aimait, disait-il, l’école.

  Proposition principale : ne dépend d’aucune autre proposition mais dont en dépendent une ou plusieurs.
Exemple : L’élève se leva parce que l’enseignant lui avait demandé.

  Proposition coordonnée : reliée à la proposition principale par une conjonction de coordination : mais ou est donc or ni car

  Proposition subordonnée : dépend grammaticalement d’une proposition principale.

1. Proposition subordonnée relative : s’ajoute à un nom pour en préciser le sens
Exemple : Le maître possède un livre qui est rempli d’histoires. (« qui » remplace le nom)
               
2. Proposition subordonnée conjonctive complétive : complément du verbe de la principale
Exemple : Je crois que l’élève va apprendre sa leçon

3. Proposition subordonnée circonstancielle :
Exemple : Les élèves courent quand la sonnerie se déclenche (« quand » subordonnant)

4. Proposition subordonnée de conséquence / consécutive :
Exemple : Il parle tant qu’il s’essouffle.

  Proposition infinitive : L’action est précisée par l’infinitif.
Exemple : j’entends les oiseaux chanter

  Proposition participiale / proposition participe : La proposition participiale a un verbe au participe présent ou passé qui possède un sujet propre. Ce sujet ne peut occuper la même fonction vis-à-vis des autres verbes de la phrase. Elle a une fonction de complément circonstanciel.
Exemple : Le travail achevé, ils partirent en vacances.


Fonctions

Fonction : rôle qu'un mot joue dans une phrase.

Le sujet

  Sujet apparent : Elément avec lequel s’accorde le verbe. Exemple : Il pleut des grêlons : "il" est le sujet apparent.

  Sujet réel : Notion liée au verbe. Exemple : des grêlons


Les compléments d'un groupe verbal

Compléments d’objet
Le complément d'objet désigne l’objet de l’action.

  Complément d’objet direct (C.O.D) : Construit sans préposition.
Tu écris une lettre.
  Complément d’objet indirect (C.O.I) : Tu prétends à la victoire.
De quel homme parles-tu ?
Je l’ai vu. (C’est un pronom).
  Complément d’objet second (C.O.S) : J’offre des fleurs à maman.
Accompagne un autre complément (cod : des fleurs)



Les compléments circonstanciels
Complément de phrase : Non obligatoire, il enrichie la phrase simple (Groupe nominal + groupe verbal) et ne fait ni partie du groupe nominal, ni du groupe verbal. Il peut être supprimé ou déplacé.

   Compléments circonstanciels de lieu : introduit par en, par (cet endroit), en provenance de

  Compléments circonstanciels de temps : avant, après, depuis

  Compléments circonstanciels de cause : par, pour, de

  Compléments circonstanciels de but : en vue de, pour, dans l’intention de

  Compléments circonstanciels de manière : avec, de, à

  Compléments circonstanciels de moyen : avec, de, à

  Compléments circonstanciels d'accompagnement : en compagnie de, en l’absence de, avec, sans

  Compléments circonstanciels de concession : malgré, en dépit de

  Compléments circonstanciels de condition : en cas de

  Compléments circonstanciels de poids : il pèse dix kilos

  Compléments circonstanciels de prix : il coûte 2$
 



Le complément d’agent 
Le complément d'agent complète le sens de la phrase dans des constructions passives en indiquant l’auteur de l’action exprimée par le verbe. Le complément d’agent devient le sujet à la voix active. Ce qui permet de ne pas le confondre avec le complément d’adjectif.

Exemple : Le garçon est interrogé par le maître d’école.

 

Les compléments d'un groupe nominal ou d'un pronom

Le complément d’adjectif
Le complément d'adjectif complète l’adjectif qui l’accompagne auquel il est lié par une préposition : à, de, en, par, pour. Il fait partie du groupe adjectival.

  Complément d’adjectif essentiel : indispensable pour sauvegarder le sens de la phrase.
Exemple : Il est désireux de plaire

  Complément d’adjectif non essentiel : il peut être absent de la phrase.
Exemple : Cette femme est veuve (d’un directeur).



Fonctions des adjectifs
  Adjectif épithète : l’adjectif appartient au groupe nominal (un magnifique paysage s’offre à nous).
Exemple : La jolie fleur

  Adjectif attribut : l’adjectif est un groupe essentiel
Exemple : ce paysage est magnifique

  Adjectif apposé / épithète détaché : l’adjectif n’appartient pas au groupe nominal, il est séparé par une virgule.
Exemple : La fleur, jolie, me fait face.
 



Les modificateurs
Adverbe ou groupe adverbial qui modifie l’adjectif, le verbe ou l’adverbe.
Exemple : Plus grand. Remarquablement intelligent.
Heilani répond avec agressivité.
 



Les attributs
   Attribut du sujet : Placé après un verbe d’état, un verbe à la voix passive ou de transformation, exprime une qualité, un état, une manière d’être.

Ils peuvent être de nature :

Adjectif ou participe passé : Cette classe semble motivée. L'affaire paraît classée.

Nom / groupe nominal : Le professeur H. est un bon chirurgien.

Pronom : Il le paraît.

Infinitif, une proposition : Souffler n’est pas jouer.

Un adverbe (pris adjectivement) : Elle est bien, cette leçon là.

   Attribut du COD / Attribut du complément d’objet / attribut de l’objet : Il qualifie le COD. Le verbe est transitif (accompagné d’un complément d’objet), il exprime le jugement, la perception, la désignation ou la transformation.

Exemple : Ce cours, je le trouve passionnant. L’adjectif "passionnant" est attribut du COD "le".
 
 
 




 
 
  Créez un site ou une boutique en ligne facilement et gratuitement